– Présentation –

Le PHP (Hypertext PreProcessor) est un langage de scripts Open Source, spécialement conçu pour le développement d’applications web. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas faire de PHP en ligne de commande, mais sa principale fonction est de générer des pages web dynamiques, en générant du code HTML, affichable par les navigateurs.

Sa syntaxe est proche de celle du langage C, comme la plupart des langages de scripts actuels. Les scripts sont exécutés du côté serveur, c’est pourquoi il vous en faut un absolument (cf chapitre sur l’installation des serveurs). Les fichiers ont une extension .php.

Comme je l’ai dit précédemment, le PHP est utilisé pour fournir un comportement dynamique côté serveur à une page web contrairement à l’HTML qui lui fournit une page statique. C’est-à-dire qu’une même page peut apporter des affichages différents en fonction d’un certain nombre de critères (formulaires, bases de données, fichiers en lecture, …). Il faut savoir que le code PHP n’est pas accessible par un client web, la seule chose que vous pourrez afficher est le code HTML généré par le script.

Il existe des alternatives au PHP, comme l’ASP, le JSP, le CGI, le Perl, …

Comment connaître la configuration de notre serveur?

En fonction du code que vous faites et des méthodes que vous utilisez, voire même les frameworks PHP qui vous facilitent la vie, vous risquez de devoir connaître la version du PHP installée sur votre serveur. En effet, certaines fonctions n’existaient pas avec des versions trop anciennes, tout comme certaines deviennent dépréciées voire sont supprimées en upgradant le PHP.

Pour remédier à ce souci (enfin pour connaître la version de PHP, pour le reste faut se débrouiller pour que ça tourne), il existe une fonction bien pratique.

phpinfo();

Cette fonction vous affichera tout ce qu’il y a à savoir sur votre PHP, la version, les extensions activées, les SGBD supportés, …

Syntaxe du PHP

Lorsque PHP traite un fichier, il cherche les balises d’ouverture et de fermeture, qui délimitent le code qu’il doit interpréter. 

Comme en C, PHP requiert que les instructions soient terminées par un point-virgule. La balise fermante d’un bloc de code PHP implique automatiquement un point-virgule. Cependant il est recommandé de systématiquement terminer vos instructions par un point virgule.

 

PHP supporte les commentaires de de type C, C++, et Shell/Perl. Attention toutefois aux commentaires de type C, il ne faut surtout pas les imbriquer.